Module 4, Leçon 3

Testostérone & Oestrogène

janvier 31, 2023
Module Progress
0% Complete

Testostérone

La testostérone est l’hormone principale des hommes, et est présente en petite quantité chez les femmes. Les hommes ont, en moyenne, 24x plus de testostérone naturellement. Cette hormone permet le développement de la force, de la musculature, du renforcement de nos joints, etc. Si un homme est en manque de testostérone, il aura moins d’énergie, moins de masse musculaire, de libido, de force, une moins bonne récupération, etc. La testostérone est à des niveaux suboptimaux vers l’âge de 16-18 ans et commence à être “sous-optimal” vers 30-35 ans. De là, le taux ne fait que descendre d’année en année.

De plus, plus un homme accumule du gras au niveau abdominal, plus son ratio testostérone/œstrogène sera bas. Cela est dû à l’enzyme aromatase, qui transforme la testostérone en œstrogène.

Pour garder le niveau de testostérone optimal, il y a plusieurs façons : l’entraînement en musculation, manger beaucoup de bonnes choses, garder le stress au minimum, garder des taux optimaux de zinc, de vitamine B & D, éviter tout ce qui est oestrogénique (soya, les différentes toxines dans le plastique, etc.), garder un % de gras relativement bas, etc.

Œstrogène

L’œstrogène est l’hormone féminine par excellence. Elle a autant des bénéfices (prise de masse musculaire chez la femme) que des côtés négatifs (prise de gras chez la femme et chez l’homme). Pour garder des taux optimaux d’œstrogène, il faut surtout la comparer à une autre hormone appelée la progestérone (c’est une hormone stéroïdienne comme la testostérone et l’œstrogène). En perte de poids, on va souvent parler de détoxification d’œstrogène, puisque le gras accumulé au niveau des jambes et des fesses sont reliés à cette hormone. Mais, comme je l’ai précisé, c’est une hormone anabolisante chez la femme, et tu ne veux pas atteindre un taux trop bas. De plus, un taux trop bas, autant chez la femme que l’homme, est relié à beaucoup de problèmes au cerveau tels que des troubles de l’humeur, dépression, des pertes de mémoire, une faible résistance au stress, augmenter l‘inflammation, etc. Donc oui on ne veut pas de surplus d’oestrogène, mais il ne faut pas prendre des suppléments anti-oestrogènes en trop haute dose non plus.

Pour garder un niveau d’œstrogène bas et stable, il faut : garder un poids santé, s’entraîner en musculation, éviter tout ce qui est oestrogénique (soya, les différentes toxines dans le plastique, etc.), garder un haut apport de vitamine D, magnésium et fibre, garder un taux de stress bas, etc.

Également, selon les études, la prise de contraceptif oral réduirait la production de testostérone, donc le ratio d’œstrogène dans le corps devient plus élevé. Et, au contraire, la cigarette réduit le taux d’estrogène dans le corps; de là pourquoi beaucoup de gens prennent du poids après avoir arrêté de fumer.